Textes Poétiques novembre 6, 2022

L'étoile et moi

L’étoile et moi

La nuit est obscure, je te désire mon doux lys

Tu berces mes ennuis puis adoucies ma vie

J’ai tant à apprendre de toi, de moi, j’ai froid

Il est loin le temps jovial de nos insomnies

Quand nous contemplâmes les étoiles à minuit

J’ai tant à dire, écrire pour nos nocturnes, ta voix

Douce et mélodieuse, tu as le sourire exquis

J’entends encore ton souffle, mais j’ai le cœur occis

Je ris, je pleure ; saveur du ciel sans toit, ni toi

J’ai perdu le cap, effrayé ta foi, ainsi

Une sombre colère incomprise, la maladie

A tout fait envoler en éclats, mais c’est moi

Qui dans un tourbillon et ténébreux récit

A tout fait valser dans un contretemps et puis

Ennemi juré, je suis devenu un roi

Sans sa reine, sans corde, tombé dans le fond d’un puits

Sans eau avec un gout amer sans paradis

Pas de regret, non pas de regret, c’est la loi

Tu m’as manqué et mon âme en peine, je perdis

Ton amour, dangereuse devenait ma folie

De couleur noire, mon heure a traversé ta voie

Tels un train fantôme, un express vers l’enfer ! Dis ?

Une dernière ritournelle te foudroierait l’esprit !

Alors je crie, je m’endors et je meurs sans toi

La musique s’épuise, je dois partir, mon amie

C’est la loi… C’est fini…

Tombe une dernière fois.

You may also like...